En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs en savoir plus

Univers Alfa Roméo Giulietta (1955-1965)

Accessoires (capotes auto, porte-bagages, housses de protection auto...) Alfa Romeo Giulietta cabriolet de 1955 - 1965

Lire la suite
Giulietta
Giulietta

Alfa Roméo Giulietta (1955-1965)

Après la Seconde Guerre mondiale, Alfa Romeo reprend la construction à l'unité des très coûteuses 6C 2500. Avec le lancement de la 1900, en 1950, puis de la Giulietta, en 1954, commence une nouvelle période, marquée par une démocratisation relative des modèles et une forte croissance industrielle.
En dépit de sa cylindrée réduite (1300 cm3), l'Alfa Romeo Giulietta continue à bénéficier d'une technologie avancée ; elle est notamment équipée d'un moteur à double arbre à cames en tête, entièrement en alliage léger.

Etudiée à partir de 1952 sous le nom de code 750, l' Alfa Romeo Giulietta est d'abord lancée en version coupé Sprint, en avril 1954. Inhabituelle, la présentation du coupé avant la berline s'explique par le retard pris dans la mise au point de cette dernière. La Giulietta Sprint, dont le design particulièrement réussi est signé Bertone, rencontre immédiatement un accueil très favorable.

L'année suivante sont dévoilées successivement la berline Giulietta (avril 1955), puis le spider (septembre), lancé à l'initiative de l'importateur new-yorkais Max Hoffman, qui se fait fort de le vendre à la clientèle américaine, toujours intéressée par ce type de véhicule.

Bertone et Pinin Farina ont tous les deux présenté leur version du spider. C'est le projet de Farina qui a été retenu : en raison de ses formes particulières, le premier prototype Bertone aurait été coûteux à fabriquer ; surtout, la maison Bertone se trouve déjà très occupée par la fabrication des coques de la Giulietta Sprint.
Dévoilé - en version quasi définitive - au Salon de Paris 1955, l'Alfa Romeo Giulietta spider (type 750 D) bénéficie, comme le coupé Sprint, d'une carrosserie particulièrement élégante. A côté du modèle normal, est bientôt présentée une version à la mécanique plus affûtée, baptisée « Veloce ». En 1959, l'empattement du spider est rallongé et sa mécanique modifiée (2e série, type 101.03).

Légèrement remaniée en 1961, la Giulietta cède la place l'année suivante à la Giulia spider (type 101.23), qui est en fait une Giulietta rebaptisée, équipée de la mécanique de la nouvelle berline Giulia TI (moteur de 1,6 litres et boîte de vitesses à cinq rapports). Décliné lui aussi en version Veloce, à partir de 1964, l'Alfa Romeo Giulia spider sera produit jusqu'en 1965. L'année suivante, le spider Duetto prend la relève.